Immobilier et changements climatiques.

Adaptation des immeubles locatifs au Québec : Des solutions proactives face aux événements climatiques extrêmes

Les changements climatiques ont un impact de plus en plus marqué au Québec, se traduisant par des épisodes climatiques extrêmes tels que des trombes d'eau intenses et des inondations soudaines. Ces événements mettent en péril les immeubles locatifs, y compris les plex, les immeubles à revenus ou encore les chalets locatifs. Les investisseurs immobiliers (et aussi les propriétaires de maison et de condos) doivent donc prendre des mesures proactives pour s'adapter à ces nouvelles réalités et protéger leurs immeubles et leurs locataires. Cet article présente quelques idées d'adaptation pour faire face aux changements climatiques.

  1. Évaluation des risques : Il est essentiel pour les investisseurs immobiliers de comprendre les risques spécifiques auxquels leurs immeubles sont exposés. Ils devraient faire appel à des experts pour évaluer la vulnérabilité de leurs propriétés aux inondations, aux dommages causés par l'eau et à d'autres événements climatiques extrêmes. Cette évaluation aidera à identifier les mesures d'adaptation nécessaires. Par exemple, certains arbres matures près des immeubles peuvent être un danger en cas de gros vent. 

  2. Amélioration de la gestion des eaux pluviales : L'un des principaux défis lors d'épisodes de fortes pluies est la saturation des systèmes d'évacuation des eaux dans les villes et municipalités. Les propriétaires immobiliers peuvent installer des systèmes de drainage améliorés, tels que des puits de captation des eaux pluviales, des barrières contre les infiltrations d'eau et des pompes de puisard pour prévenir les inondations (et avoir des génératrices en cas de pannes d'électricité pour faire fonctionner ces pompes).

  3. Renforcement des fondations et des sous-sols : Les sous-sols sont particulièrement vulnérables aux infiltrations d'eau et aux inondations. Les propriétaires devraient envisager de renforcer les fondations en utilisant des matériaux résistants à l'eau, de sceller les fissures existantes, d'installer des systèmes de pompage d'urgence et de mettre en place des barrières étanches autour des portes et des fenêtres du sous-sol.

  4. Protection des systèmes mécaniques et électriques : Les équipements mécaniques et électriques, tels que les systèmes de chauffage, de climatisation et d'électricité, sont susceptibles d'être endommagés par l'eau lors d'inondations. Les propriétaires devraient envisager de surélever ces équipements hors de portée de l'eau, d'installer des barrières de protection et d'assurer une maintenance régulière pour minimiser les risques de défaillance.

  5. Aménagement paysager résilient : L'aménagement paysager peut jouer un rôle important dans la prévention des inondations. Les propriétaires immobiliers peuvent planter des arbres et des arbustes adaptés aux conditions climatiques locales, créer des surfaces perméables pour l'absorption des eaux pluviales, et installer des structures de rétention et de drainage des eaux pour prévenir les débordements. Les pentes autour de la propriété doivent être positives et non négatives. 

  6. Sensibilisation des locataires : Les locataires doivent également être informés des mesures d'adaptation et encouragés à adopter des comportements responsables, tels que la fermeture des fenêtres lors d'averses intenses, l'utilisation de bacs de récupération d'eau de pluie et la signalisation rapide des problèmes de drainage ou d'infiltration.

Les propriétaires d'immeubles locatifs au Québec doivent donc être proactifs dans leur approche face aux événements climatiques extrêmes. En évaluant les risques, en améliorant la gestion des eaux pluviales, en renforçant les fondations, en protégeant les systèmes mécaniques et électriques, en aménageant le paysage de manière résiliente et en sensibilisant les locataires, ils peuvent réduire les risques de dommages causés par les changements climatiques. Ces mesures d'adaptation contribueront à protéger leurs immeubles, à assurer la sécurité des locataires et à garantir la durabilité des immeubles locatifs face aux défis futurs liés au climat.

Steve

P.S. Je t’invite à joindre mon GROUPE Facebook privé Sherpa Immobilier: l’investissement immobilier rendu simple et accessible. Ce groupe GRATUIT et s’adresse aux INVESTISSEURS IMMOBILIERS, INVESTISSEURS EN DEVENIR, PROPRIÉTAIRES DE PLEX OU QUI RÊVENT DE LE DEVENIR, bref à toutes personnes qui désirent utiliser l'immobilier locatif pour améliorer son patrimoine financier. Ce groupe contient des trucs et des conseils gratuits pour améliorer vos connaissances et pour vous aider à passer à l'action dans votre parcours d'investisseur immobilier. C’est ici pour faire une demande d’adhésion: https://www.facebook.com/groups/sherpaimmobilier