Vaincre la peur pour investir en immobilier : apprendre, s'informer, éviter les scénarios catastrophiques. Des risques éclairés mènent au succès!

Vaincre ta peur d'investir en immobilier

«J'ai peur de me tromper. Je ne suis pas manuel et j'ai peur des travaux. Personne dans mon entourage n'a d'immeuble locatif, j'ai peur d'être seul en cas de problème. J'ai peur que les valeurs baissent après mon achat. J'ai peur que les taux d'intérêt montent. J'ai peur, j'ai peur!»

Ci-dessus sont des exemples de phrases que je reçois par courriel à CHAQUE jour! Depuis des années, je demande à mes nouveaux abonnés quel est leur défi no.1 en immobilier. La peur est un des thèmes qui revient le plus souvent.

Après le manque de liquidité pour démarrer, c'est la peur qui empêche les gens de se lancer en immobilier

Et je vous le dis, plus on vieillit, plus on a tendance à avoir peur! Peut-être qu'on a plus conscience des dangers, de ce que l'on pourrait perdre. Ça s'applique à toutes les sphères de notre vie, pas juste avec l'immobilier. Il y a quelques années, je circulais beaucoup à vélo, en Bixi, en ville. C'était rapide, j'aimais ça. Jusqu'à ce qu'une voiture me fonce dedans sur Rachel. Fini, je n'ai plus refait de vélo en ville, trop dangereux, trop risqué (selon moi). Je préfère être pépère avec un sentiment de plus grande sécurité. Mon raisonnement est complètement biaisé, j'en suis certain par cette peur de me faire foncer dedans une autre fois. Les statistiques me prouveraient sûrement que je suis en sécurité.

La même chose s'applique avec l'immobilier locatif. On s'enferme dans des croyances. On entend un voisin nous dire qu'on va déboucher des toilettes à 2 heures du matin. Les journaux disent que les valeurs vont peut-être baisser. On prend panique. On ne fait rien. On attend.

Certains sont figés par la peur et attendent comme ça depuis 10 ans. Ils se disent qu'avoir su, ils auraient dû acheter avant. Qu'il est trop tard maintenant. Qu'ils sont trop vieux. Que les valeurs sont trop chères. Que les taux sont trop élevés. 

On a peur parce qu'on n'est pas manuel et que ça va nous coûter trop cher d'engager des entrepreneurs pour tout faire.

Vous voyez, on a peur de beaucoup de choses.

Vaincre sa peur, un pas à la fois

C'est normal d'avoir peur! Se lancer en immobilier pour la première fois, c'est une aventure. C'est un projet qu'il faut gérer. Un projet d'investissement, par définition, comporte toujours une part d'incertitude. Il y a des risques qu'il faut identifier, planifier, atténuer, éliminer. Gérer un projet et gérer des risques, ça s'apprend! Avec le temps, on finit par dompter nos peurs.

Vous ne pourrez pas éliminer toutes les erreurs, tous les risques. Impossible. Un jour sûrement, vous allez vous casser le nez. Je l'ai fait. Mais croyez-moi, ce que j'ai appris de mes erreurs!

Un exemple, je parlais à un membre de ma famille il y a quelques jours, il était en offre d'achat pour son premier triplex. Il s'apprêtait à faire l'inspection et je lui ai dit de s'essayer de renégocier le prix après l'inspection, même si ce n'est que pour quelques milliers de dollars. S'il ne le demande pas, il ne le saura pas. Il était craintif. Sa courtière lui a dit que ça ne se faisait que pour des trucs majeurs... Sérieusement, le pire qui peut arriver est que le vendeur lui dise non. Moi je renégocie presque systématiquement après l'inspection.

Pour vaincre ses peurs, il faut arrêter de se faire toutes sortes de scénarios catastrophiques. Il faut lire, s'informer (auprès de personnes qui possèdent de l'immobilier), se former, et surtout ne pas juste se fier aux articles de journaux souvent écrits par des gens qui n'y connaissent pas grand-chose. Ils rapportent souvent des citations d'un courtier par ici, d'un investisseur par là, et ça ne reflète pas toujours la réalité.

Je vous laisse sur ma citation préférée (traduction ci-dessous):

"Life is not a journey to the grave with the intention of arriving safely in a pretty and well-preserved body, but rather to skid in sideways, thoroughly used up, totally worn out, champagne in one hand ... strawberries in the other and screaming: 'Woo Hoo! What a ride!"
 
" La vie n'est pas un voyage vers la tombe avec l'intention d'y arriver de façon sécuritaire, dans un joli corps bien conservé, mais c'est plutôt une série de dérapages sur les côtés, un corps un peu amoché, totalement épuisé, du champagne dans une main...des fraises dans l'autre et criant Woo Hoo! Quel voyage fantastique!"

 

Steve

P.S. J’ai un CALCULATEUR DE RENTABILITÉ gratuit pour t’aider à simuler les cashflows et la rentabilité d’un plex ou d’un immeuble locatif. Clique ici pour le recevoir: https://www.sherpaimmobilier.com/calculateur-opt-in